Accueil A la une Hello Ado, l’application de promotion de l’éducation sexuelle

Hello Ado, l’application de promotion de l’éducation sexuelle

Des organismes ont développé une plateforme dénommée Hello ado. Laquelle permet de faire la promotion de l’éducation sexuelle chez les jeunes.

Fournir aux jeunes des informations nécessaires à l’amélioration de leurs connaissances en termes de santé sexuelle et reproductive. Tel est le but de l’application dénommée « Hello ado ». Cette plateforme éducative et interactive à destination des jeunes d’Afrique de l’ouest et centrale leur permettra de faire face aux risques d’exposition aux problèmes de santé et de violence.

Cette application mobile est conçue pour éduquer sur les droits à la santé sexuelle et reproductive. Dans sa conception, elle s’ouvre aux jeunes afin de leur communiquer et de les diriger vers les services de santé, de protection et de soutien dont ils peuvent avoir besoin. Développée à l’initiative de l’UNESCO Dakar et de l’ONG RAES, cette application gratuite propose des contenus écrit, audio et vidéo répondant aux questions que les jeunes posent ainsi que des services d’accueil et de soins.

Autant de facteurs qui expliquent les difficultés d’accès à l’information et le manque de connaissances des jeunes de 10-24 ans en matière de santé sexuelle et reproductive. Elle vient ainsi résoudre les difficultés d’accès à une information de qualité, tabous culturels et religieux qui freinent les discussions ouvertes avec les familles, le manque de structures d’accueil et de soins répondant aux attentes des jeunes.

Une jeunesse informée, un gage de développement

Selon la représentante de l’UNESCO au Congo Fatoumata Barry Marega, « le 1er décembre, l’UNESCO s’est joint à l’ONUSIDA ainsi qu’à d’autres partenaires pour la Journée mondiale de lutte contre le SIDA. Bien que des progrès considérables aient été accomplis pour mettre fin au SIDA, l’épidémie du VIH n’est pas finie et les jeunes demeurent excessivement vulnérables. En 2021, plus de 410. 000 jeunes âgés de 10 à 24 ans ont été infectés par le VIH. Parmi eux, 150. 000 étaient des adolescents de 10 à 18 ans. Par ailleurs, la connaissance approfondie du VIH chez les jeunes demeure beaucoup faible. Seulement 1/3 en a une connaissance précise ».

L’éducation complète à la sexualité est indispensable pour permettre aux jeunes de se protéger contre le VIH et autres infections sexuellement transmissibles. Cette éducation aide aussi les jeunes filles à éviter des grossesses précoces qui peuvent compromettre leur réussite et à favoriser une transition sûre vers l’âge adulte.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Journée mondiale du cancer : la Fondation ARC dévoile les enjeux du 04 février prochain

Le monde entier célèbre le 04 février prochain, la journée mondiale de lutte contre le can…