Accueil A la une Le Bénin instaure des modalités d’enregistrement des projets carbone

Le Bénin instaure des modalités d’enregistrement des projets carbone

Après avoir initié depuis 2016 des réformes et actions ayant permis au pays d’améliorer son niveau d’émission de gaz à effet de serre, le Bénin vient de décider de l’instauration des modalités d’enregistrement des projets carbone.

Cette décision a été prise à l’issue du conseil des ministres de ce mercredi 7 décembre 2022 dans le but « d’établir un cadre pratique pour favoriser le recensement de tous les projets carbone développés dans notre pays. Il donnera aux promoteurs du public ou du privé, le détail des exigences requises et définira le droit carbone au niveau national. » Pour obliger à l’application de cette mesure, le Conseil a adopté le décret régissant ces opérations de même que celui portant création de l’Autorité d’enregistrement des projets carbone en République du Bénin. Une avancée qui permet au Bénin de progresser dans le sens de l’atténuation des effets du changement climatique.

« Pour capitaliser ces acquis obtenus depuis 2016, confie le compte rendu du conseil des ministres, il convient d’asseoir une stratégie de développement sobre en carbone qui soit en adéquation avec les efforts d’industrialisation en cours. En instaurant l’exigence de mobiliser des ressources et de réduire les coûts, les marchés carbone donnent aux pays et aux entreprises, la marge de manœuvre nécessaire pour faciliter la transition bas carbone. Dans ce cadre, les évolutions récentes de ces marchés et la croissance de la demande de crédit volontaire associée sur des marchés émergents amènent à une règlementation carbone à l’échelle nationale. Dès lors, l’obligation de prise en compte dans le registre national de tous les projets carbone existants et futurs garantira une visibilité et un niveau de qualité des crédits carbone générés dans le pays et aidera au recensement exhaustif des actifs carbone. »

Conscient des enjeux liés au dérèglement climatique, le Bénin prend ainsi son destin en mains en posant des actes allant dans le sens de la préservation de la nature. Pourvu que la tendance continue.

Miodjou

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Journée mondiale du cancer : la Fondation ARC dévoile les enjeux du 04 février prochain

Le monde entier célèbre le 04 février prochain, la journée mondiale de lutte contre le can…