Accueil A la une Côte d’Ivoire : Une maladie mystérieuse fait 16 morts

Côte d’Ivoire : Une maladie mystérieuse fait 16 morts

Depuis décembre dernier, cette maladie mystérieuse dont souffrent 53 personnes avec des signes cliniques de convulsions, vomissements et de diarrhées préoccupent les autorités du pays. Mais déjà, les autorités sanitaires rassurent la population du village touché, que la situation est sous contrôle.

Avant que les autorités ne prennent véritablement acte de cette maladie taxée de « mystérieuse », elle aura écourté la vie à 16 personnes. Selon le Ministre de la santé ivoirienne, il s’agit principalement des enfants.

Des analyses et constats effectués par les équipes de l’Institut national de l’hygiène publique, il ressort que la présence d’un germe contenu dans l’eau du bouillon d’un poulet ayant servi dans le cadre d’un rituel organisé deux fois d’affilée dans le village de Kpo kahandro est à l’origine du déclin d’une telle maladie. « La principale bactérie qui était dans le bouillon est une bactérie qui s’appelle clostridium. C’est le plus virulent de tous les clostridiums et il faut seulement quelques nanogrammes de toxines pour faire des signes cliniques », a précisé Mireille Dosso, directrice de l’Institut Pasteur.

Le Ministre de la santé s’en est offusqué et pense que ces pratiques qui relèvent de la supercherie et qui portent gravement atteinte à la survie de personnes innocentes devraient être rejetées par la population. Appel donc à vigilance.

« Ce que nous déplorons, c’est que ce ne sont pas des actes isolés. De plus en plus, dans nos villages, on s’adonne à l’adoration de pas mal de niches écologiques qu’ils ignorent, avec des vendeurs d’illusions qui viennent dans les villages et qui promettent monts et ciel. Il faudrait donc, qu’à partir de ce cas, la population soit vigilante. Je ne souhaite même pas qu’ils adorent ces choses-là, mais si cela devait être le cas, il faut quand même que l’on s’assure que ce qui est mis à leur disposition est quelque chose que l’on peut manipuler », a déclaré Pierre Dimba.

Le Ministre a par ailleurs notifié que 24 personnes hospitalisées ont pu retrouver le chemin du village. Raison de plus pour dire que le mal est pris par les cornes.

Ignace Tossou

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Le Sénégal crée une autorité de gestion de l’eau

Le Président sénégalais, Bassirou Diomaye Diakhar Faye a annoncé la création d’une a…