Accueil A la une Au Bénin, Empire Ecology, la startup qui produit du charbon écologique

Au Bénin, Empire Ecology, la startup qui produit du charbon écologique

Empire Ecology est une startup spécialisée dans les énergies renouvelables. Cette jeune entreprise apporte sa contribution à la sauvegarde de l’environnement en produisant du charbon écologique.

« AKANTCHIGAN » pour dire le « charbon de qualité » est le nom donné au charbon écologique produit par l’entreprise Empire Ecology. Lancée depuis 2020, cette startup œuvre dans le domaine des énergies renouvelables. Elle participe à la protection de l’environnement et à l’adoption d’un mode de vie écologique à travers la mise en œuvre de solutions saines et durables comme le charbon écologique.

Cette variété de charbon, destinée à sauver le monde, est le fruit des recherches de trois jeunes béninois passionnés d’écologie. Ils accumulent des compétences complémentaires qui facilitent la gestion de la startup.

L’un d’eux, Augustin Gilles Anato est énergéticien de formation et diplômé en génie rural et mécanisation agricole à la Faculté des sciences agronomiques (FSA) de l’Université d’Abomey-Calavi. Esdras Allagbe, est diplômé en économie socio-anthropologie et communication à la FSA et Abdel Kodir Lassissi lui, est détenteur d’une licence en aménagement et gestion de l’environnement de la même faculté.

Des solutions écologiques

« Actuellement, le charbon de bois est le combustible le plus utilisé en Afrique et au Bénin. Malheureusement, la coupe de bois répétée et cette utilisation quotidienne du charbon de bois contribuent inexorablement à épuiser les ressources forestières », dénonce Augustin Gilles Anato. En effet, le bois et le charbon représentent 84% de la consommation énergétique des ménages et menacent lourdement l’environnement et les hommes.

Lire aussi : De l’informatique aux plantes, Stéphanie Gnimadi Dagba, une passionnée !

C’est pour solutionner cette problématique que Empire Ecology a vu le jour. A en croire Abdel Kodir Lassissi, la startup vise à sensibiliser les populations vulnérables à la richesse de leur environnement, les inciter à une gestion durable des déchets à travers l’adoption de solutions écologiques telles que le charbon écologique ‘’AKANTCHIGAN’’. Objectif : développer une économie locale dont les populations seront les premiers bénéficiaires. « Notre vision est de permettre à tout le monde d’accéder à des solutions écologiques pour un monde meilleur et un environnement plus sain », a-t-il poursuivi.

Processus de fabrication

Destiné aux restaurants, aux hôtels, aux ménages et aux personnes faisant de la transformation agroalimentaire, ce charbon écologique est vendu à 150f Cfa le kilogramme. Il est fait à base de déchets agricoles et ménagers à l’instar des spaths de maïs, les coques d’arachide, les coques de coco, les tiges de sorgho, de mil et bien d’autres.

Ce charbon préserve l’environnement et limite la déforestation. Car, en plus d’avoir un fort pouvoir calorique, il ne produit pas de la fumée et ne noircit pas. De même, il est non toxique, dure et chauffe plus longtemps que le charbon ordinaire ; et favorise une cuisson plus douce.

Pour fabriquer ce charbon, la startup procède d’abord à la collecte de la matière première. S’en suivent le tri, le séchage des déchets, la pyrolyse, le broyage des déchets carbonisés en poudre et le mélange avec un liant. Vient en dernière étape : le compactage, le séchage et l’empaquetage.

Le processus de production du charbon n’induit aucune pollution. Les déchets subissent une pyrolyse consistant à chauffer les déchets à des températures généralement comprises entre 350 et 650℃ en l’absence d’oxygène. Cela n’émet de fumée et s’oppose au processus de carbonisation.

Bientôt, le gaz écologique

A la création d’Empire Ecology, la startup produisait à la main. Car, elle ne disposait pas de machines et n’avait pas d’accompagnement financier. Fonctionnant sur fonds propres, elle a pu progressivement fabriquer du matériel pour faire face à la demande. Sa production est passée de 200 Kg par semaine à 200 Kg par jour.

Lire également : Bénin – Hackathon « Écolo4Dev » : pour la gestion écoresponsable des déchets

« Pour l’heure, nous ne proposons que le charbon écologique aux populations », avouent les partenaires d’affaire. Mais dans un futur proche, « nous pensons également proposer du gaz écologique qui fonctionnera sur le principe de la biomasse ». Ainsi, « chaque béninois sera en mesure de produire son gaz pour ses préparations quand il le veut, à moindre coût, comme il le souhaite sans se plaindre d’une pénurie et du risque d’explosion », ont-ils spécifié.

Le trio rêve de posséder une usine de production à la zone industrielle de Glo-Djigbé (GDIZ) pour satisfaire sa clientèle béninoise et s’exporter.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Qualité de l’eau en Afrique : les 6 recommandations cruciales de l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a émis six recommandations à l’inten…