Accueil A la une 43 pays pourraient être menacés par le choléra (OMS)

43 pays pourraient être menacés par le choléra (OMS)

Vendredi dernier, les agences de l’ONU alertaient sur la résurgence du choléra et appelaient à l’urgence d’agir en symbiose pour instaurer un bloc imperméable contre la maladie qui menacerait la vie de plus d’un milliard de personnes dans 43 pays du monde.

Le choléra pourrait resurgir dans 43 pays du monde. Et personne n’en serait surpris d’autant plus que les facteurs qui favoriseraient cet état de chose sont pratiquement à la vue de tous. Il s’agit notamment des effets du changement climatique, le sous-investissement dans les services d’eau, d’assainissement et d’hygiène (WASH) et dans certains cas, des conflits armés. Des facteurs qui à eux seuls, accroissent le risque du choléra et mettent en péril la santé de 1,1 milliard de personnes avec pour cible principale, des enfants de moins de cinq ans.

A en croire le Fonds des Nations Unies pour l’enfance, le choléra gagne de plus en plus du terrain et touche même des pays qui ne sont pas habitués à vivre sous le coup de la maladie. A cet effet, ils ont été au total 24 pays, contre 15 à la mi-mai de l’année dernière à subir les flambées de choléra. Pour Henri Gray, responsable de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la lutte mondiale contre le choléra, « malgré les progrès réalisés dans la lutte contre le choléra au cours des dernières décennies, nous risquons de revenir en arrière. »

Situation alarmante

Des décomptes effectués mi-mai, il ressort qu’en Afrique du sud-est, les pays comme le Malawi, le Mozambique, l’Afrique du sud, la Tanzanie et le Mozambique ont concentré plus de cas qu’il n’en fallait.

La corne de l’Afrique quant à elle engrange un nombre important de victimes de cas de choléra en Ethiopie, au Kenya et en Somalie avec une capacité rapide de propagation notamment dans le triangle de Mandera, où les frontières des trois pays se rejoignent.

L’Organisation mondiale de la santé considère cependant que le choléra est en expansion dans 11 pays africains tels que le Burundi, le Cameroun, la RDC, l’Ethiopie, le Kenya, le Malawi, le Mozambique, la Somalie, la Syrie, la Zambie puis le Zimbabwe. 13 autres pays dont l’Ukraine, Haïti… connaissent des flambées actives. Il ne s’agit pas ici d’une liste exhaustive. Elle est « susceptible d’évoluer dans le temps », assure le responsable de l’OMS.

Ignace Tossou

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

La Banque africaine de développement s’engage pour une cuisson propre en Afrique

Le Groupe de la Banque africaine de développement s’est engagé à consacrer deux milliards …