Accueil A la une Bénin : la société de service public Omilayé lance l’opération « un ménage, un robinet »

Bénin : la société de service public Omilayé lance l’opération « un ménage, un robinet »

La campagne promotionnelle « un ménage, un robinet » a pris officiellement son envol ce dimanche 13 août 2023. Conjointement lancée par le gouvernement béninois et la société de service public Omilayé, la campagne promeut l’amélioration de l’approvisionnement en eau potable des populations de huit départements.

À travers cette initiative, au moins 20 000 branchements sociaux seront réalisés en zone rurale, et ce pour une échéance de 4 ans. L’initiative s’inscrit dans le cadre du partenariat public-privé (PPP) de type affermage signé en 2022 avec le gouvernement du Bénin. En ce sens, la société Omilayé entend mettre en œuvre la campagne promotionnelle « un ménage, un robinet » qui va couvrir l’ensemble du territoire béninois.

Lancée le 13 juillet 2023, elle vise à réaliser en moyenne 20 000 branchements sociaux par an, à raison de 80 000, pour les ménages à faibles revenus, sur une période de quatre ans. Au total huit (08) départements du Bénin vont bénéficier des travaux de ce projet. Il s’agit de l’Alibori, Collines, Plateau, Mono, Couffo, Ouémé, Zou et Borgou.

De facto, le département du Borgou, plus précisément la commune de Bembérèkè va ouvrir le bal à cette campagne d’envergure. Cette campagne de la société de service public Omilayé, s’inscrit dans la vision du gouvernement béninois de réaliser 200 000 branchements sociaux d’ici à 2030 pour améliorer l’approvisionnement en eau potable de 9,2 millions de Béninois.

À en croire le 2e adjoint au maire de la commune de Bembéréké, Ousmane Sanni Gamia, « Outre la desserte en eau potable, les bénéficiaires, répartis entre 1 500 villages, diront adieu aux maladies hydriques et la déscolarisation prématurée des filles au profit des tâches domestiques comme la recherche de l’eau ».

Par ailleurs, en marge au lancement de la campagne « un ménage, un robinet », des bassines de 25 litres ont été distribuées par la société Omilayé aux fontainiers, avec pour consigne de vendre une bassine d’eau à 15 francs CFA (environ 0,023 euro) et le mètre cube à 598 francs CFA (près d’un euro).

Pour rappel, la société Omilayé (l’eau, source de vie en Yorouba) gère le patrimoine hydraulique des départements d’Allibori, Collines, Plateau, Mono, Couffo, Ouémé, Zou et Borgou depuis mars 2023.

Ignace Tossou

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Le Sénégal crée une autorité de gestion de l’eau

Le Président sénégalais, Bassirou Diomaye Diakhar Faye a annoncé la création d’une a…