Accueil A la une Tchad : Amea signe pour l’installation d’un parc solaire de 25 MW à Grand Bara

Tchad : Amea signe pour l’installation d’un parc solaire de 25 MW à Grand Bara

Le producteur indépendant d’électricité (IPP) émirien Amea Power signe un contrat d’achat d’électricité (CAE) avec Électricité de Djibouti (EDD) pour une centrale solaire de 25 MW. Ladite installation sera faite dans la région de Grand Bara.

Au Tchad, Amea Power, producteur indépendant d’électricité, vient de conclure un important contrat d’achat d’électricité (CAE) avec Électricité de Djibouti (EDD) pour la mise en place d’un centrale solaire photovoltaïque de 25 MW. L’initiative s’inscrit dans le cadre du projet solaire de Grand Bara. Elle vise à garantir la fourniture d’électricité quelques heures après le coucher du soleil ou par mauvais temps.

En effet, la production de cette centrale est estimée à 55 GWh par an. Sur ce, l’électricité sera vendue à l’entreprise publique EDD pendant 25 ans. « Amea Power est fière de franchir cette étape et de soutenir Djibouti dans sa transition énergétique. L’Afrique de l’Est est un marché important pour Amea Power, car il s’agit d’une région au potentiel immense pour le développement d’une énergie propre, fiable et abordable », se réjouit Hussain Al Nowais, le président d’Amea Power qui a signé le CAE avec Djama Ali Guelleh, le directeur général d’EDD.

66 500 personnes touchées

Selon Hussain Al Nowais, la centrale solaire sera capable d’alimenter 66 500 personnes et devrait contribuer à la stratégie du gouvernement djiboutien visant la réduction de ses émissions de dioxyde de carbone (CO2) de 40 % d’ici à 2030. Djibouti affiche une capacité installée de 126 MW entièrement issue des énergies fossiles selon Power Africa. Amea construira sa centrale dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP).

Le producteur indépendant d’électricité (IPP) basé à Dubaï aux Émirats arabes unis sera rejoint par le Fonds souverain de Djibouti (FSD) « avant la clôture financière en tant qu’actionnaire minoritaire », indique Amea Power qui contribuera ainsi à la relance du projet de complexe solaire de Grand Bara. Il y a quelques années, le gouvernement djiboutien tablait sur une capacité installée de 300 MW pour un investissement de 360 millions d’euros.

Ignace Tossou

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Afrique : la BAD et la Corée ensemble pour promouvoir les technologies climatiques

La Banque africaine de développement (BAD) et l’Institut coréen de l’environnement et de l…