Accueil A la une Awards du REMPASEN : le prix « Michel Sidibé » décerné aux meilleures coordinations

Awards du REMPASEN : le prix « Michel Sidibé » décerné aux meilleures coordinations

Au terme du 1er forum régional des médias sur la santé infantile, la vaccination et la nutrition organisé par le Réseau des médias africains pour la promotion de la santé et de l’environnement (REMAPSEN), en partenariat avec Unicef, du 21 au 23 novembre au Togo, plusieurs prix ont été décernés pour encourager les journalistes et les coordinations pays du REMAPSEN dans leur engagement au profit des questions de santé et d’environnement.

Ce premier forum régional a porté sur le thème : « rôles et responsabilités des médias dans la promotion de la santé et de la nutrition en Afrique » et a réuni 60 journalistes venus 23 pays d’Afrique. Au terme des trois jours d’atelier marqués par des communications des experts du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), plusieurs prix ont été décernés.

Dans la catégorie « environnement », le prix « Thibault Adjibodin » a été attribué à trois journalistes. En effet, Thibault Adjibodin était un journaliste togolais émérite et membre du REMAPSEN qui s’était démarqué par la qualité de ses productions et son engagement sans faille au profit des questions de santé. Affecté par une longue maladie, il est passé de vie à trépas il y a quelques années. Ce prix est donc un hommage pour le journaliste qu’il a été afin de susciter des émules au sein des journalistes.

Sur le volet santé, c’est le prix « Brigitte Mopané » qui a été décerné à trois autres journalistes. Et comme Thibault, Brigitte Mopané a été membre du REMAPSEN. Pour être lauréat d’un de ces prix, précise Youssouf Bamba, Président du REMAPSEN, « il faut être journaliste en activité dans son pays, être membre d’un bureau de coordination du REMAPSEN, participer régulièrement et activement aux activités de la coordination nationale de votre pays et aux activités de la coordination régionale du REMAPSEN (webinaires du REMAPSEN). Il est aussi indispensable de publier ou de diffuser des reportages après chaque webinaire du REMAPSEN et publier régulièrement sur nos pages spéciales SANTÉ ou ENVIRONNEMENT. C’est la somme cumulée de toutes ces actions qui permet au jury que je préside de désigner les lauréats. »

Vers un partenariat avec l’ONG Plan International

Par ailleurs, pour gagner le prix de la coordination du REMAPSEN, il faut « avoir organisé le plus grand nombre des rendez-vous du REMAPSEN (cette condition a un coefficient 4), fournir des rapports mensuels ou trimestriel d’activités du REMAPSEN (réunions et autres types d’activités santé/environnement). Les coordinations nationales qui disposent d’un récépissé d’existence ont un avantage sur les autres. Les pays lauréats sont évalués sur les dix premiers mois de l’année (janvier à octobre) », rappelle Youssouf Bamba.

A ce titre, trois coordinations nationales ont reçu le prix « Michel Sidibé. » En effet, ce prix est un hommage à un homme exceptionnel. Michel Sidibé est un spécialiste de santé mondiale (notamment du Sida) malien né en 1952. Il est l’envoyé spécial de l’Union africaine (UA) pour la création de l’Agence africaine du médicament (AMA) depuis avril 2021. Du 5 mai 2019 en août 2020, il a été ministre de la Santé et des Affaires sociales du gouvernement Cissé. Longtemps champion d’une démarche centrée sur les personnes en matière de santé et de développement et ardent défenseur de la justice sociale, Michel Sidibé était le deuxième Directeur exécutif de l’ONUSIDA du 1er janvier 2009 jusqu’au mois de mai 2019. Il avait le rang de Secrétaire général adjoint des Nations Unies.

Depuis qu’il dirige l’ONUSIDA, de plus en plus de pays ont adopté une approche accélérée grâce à laquelle la réalisation d’un ensemble de cibles mesurables d’ici 2020 permettra au monde de mettre fin à l’épidémie de sida en tant que menace pour la santé publique d’ici 2030, dans le cadre des Objectifs de développement durable.

Awa Faly Ba, Représentante Résidente de Plan International au Togo

Pour ce premier forum des médias sur la santé infantile, la vaccination et la nutrition, l’ONG Plan international a marqué sa présence à double titre. Non seulement, elle a soutenu les prix décernés, elle a également présenté des communications. Il y a notamment eu la présence remarquable de la Représentante Résidente de Plan International au Togo, Awa Faly Ba. Elle a adressé des mots d’encouragement aux journalistes en les exhortant à faire plus de productions sur les sujets relatifs à la santé infantile, la vaccination et la nutrition. Cette présence annonce un partenariat entre l’ONG et le REMAPSEN pour une meilleure visibilité des activités de l’ONG en Afrique.

Pour le prochain forum des médias, le flambeau a été remis à Constance Mananga, journaliste à la RTNC et coordonnatrice du REMAPSEN en RDC.

Détails des prix

PRIX THIBAULT ADJIBODIN DES JOURNALISTES EN ENVIRONNEMENT DU REMAPSEN

1er prix : Hector Namangue, vert Togo

2ème prix: Wilfrid Diakabakana, Afrique Environnement, Congo

3ème: Cécile Goudou,  ORTB, Bénin

PRIX BRIGITTE MOPANÉ DES JOURNALISTES SANTÉ

1er prix : Ambroisine Mêmèdé, Savoir News, Togo

2ème prix : Idrissa Niassy, Lii Quotidien, Sénégal

3ème  prix : Madina Belemviré, Bulletin Santé, Burkina Faso

PRIX MICHEL SIDIBÉ DES MEILLEURES COORDINATIONS PAYS DU REMAPSEN

1er Prix: Le Mali

2ème Prix : Madagascar

3ème Prix : La Guinée Équatoriale

PRIX SPÉCIAL DÉCERNÉ AU PRÉSIDENT DE RÉPUBLIQUE DU TOGO, SON EXCELLENCE FAURE GNASSIMGBÉ

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Renforcer l’autonomie des filles : la clé de l’éradication du SIDA par l’éducation et les droits à la santé

Aujourd’hui, nous célébrons la Journée internationale de l’enfant africain dan…