Accueil A la une Résilience aux changements climatiques : des acteurs communaux formés sur les stratégies AbE, la gouvernance participative, le lobbying et le plaidoyer

Résilience aux changements climatiques : des acteurs communaux formés sur les stratégies AbE, la gouvernance participative, le lobbying et le plaidoyer

Dans le cadre de son appui technique à la mise en œuvre du programme BENKADI, avec le soutien de la PASCIB, l’ONG JVE Bénin a organisé et coordonné les 30 novembre et 1er décembre 2023 à Athiémè (Mono), un atelier de renforcement de capacités des acteurs communaux. Rassemblant 25 participants issus du secteur public (fonctionnaires d’Etat, autorités locales, services publics, agents assermentés, services déconcentrés, etc.) et du secteur privé (entrepreneurs locaux, exploitants, OSC, ONGs, médias, etc.), cet atelier visait à donner à ces acteurs stratégiques, les clés pour accroître la résilience des communautés locales face aux changements climatiques.

Conduit par un collège d’experts dans le domaine de la protection de l’environnement, cet atelier a été spécifiquement axé sur les stratégies d’Adaptation basée sur les Écosystèmes (AbE), la gouvernance participative (GoPa), le lobbying et le plaidoyer.

La Directrice départementale Mono du cadre de vie, Bernadette Ahouangbe Fanou, a été la formatrice principale lors de l’atelier. Au cours de la 1ère journée, elle a su renforcer le niveau de prise de conscience des participants sur les défis environnementaux et climatiques qui minent le quotidien des communautés d’Athiémé. Avec des exemples tirés du vécu des acteurs et suivant une approche hautement inclusive et participative, elle a déroulé deux modules de formation orientés sur l’Adaptation basée sur les Ecosystèmes (AbE).

Bernadette Ahouangbe Fanou, Directrice départementale Mono du cadre de vie et formatrice principale lors de l’atelier

« Nous avons été associés pour animer la formation sur le concept de l’approche basée sur les écosystèmes. Nous avons partagé les connaissances avec les communautés dans le cadre des définitions de cette approche, des mesures qu’il faut prendre pour protéger ces écosystèmes et pouvoir les gérer de manière durable ; et aussi, les voies et moyens pour que les générations futures puissent bénéficier de ces ressources », déclare la formatrice. « Ce que nous voulons à travers ces actions de renforcement de capacités, précise Carin Atondé, Directeur exécutif de JVE Bénin, c’est que ces acteurs que nous avons regroupés puissent comprendre la nécessité de gérer durablement les ressources en fonction des services écosystémiques que la nature nous offre. »

Le Directeur exécutif de AMN ONG, Patrice Bada a lui-aussi formé les acteurs communaux. Dans sa démarche, il a contribué à renforcer les connaissances et les capacités de ces acteurs sur la gouvernance participative des changements climatiques, le plaidoyer et le lobbying. En français et en langues locales, les formateurs ont démystifié certains concepts et donné des outils concrets et pratiques aux participants pour tirer durablement profit des AbE. Ceci, dans une approche écoresponsable des ressources et richesses dont la nature les a dotés à Athiémé, tout en faisant de leurs problèmes (l’accès à l’eau par exemple), des sources d’opportunités pour une meilleure résilience.

Ambassadeurs des initiatives d’AbE

La diversité des acteurs a contribué à enrichir les échanges. En effet, 17 des participants sont issus du secteur privé et représentent divers secteurs d’activités. Les deux journées de formation interactive ont été agrémentées de travaux de groupe sur les vulnérabilités et les manifestations de changement climatique vécues par les communautés ainsi que les propositions d’approches de solution et stratégies de mitigation. Ce qui a permis aux participants de comprendre les tenants et aboutissants des stratégies d’AbE, de la gouvernance participative, du lobbying et du plaidoyer dont ils doivent être des ardents défenseurs. Les discussions se sont articulées autour de ces thèmes cruciaux, fournissant des outils pratiques pour mettre en œuvre ces approches au niveau local.

Enfin, la mise en place d’une Plateforme Locale Multi-Acteurs de soutien aux initiatives d’AbE (PLMA-AbE) a été un outcome important. Cette plateforme confère aux participants le rôle d’ambassadeurs des initiatives d’AbE dans leur commune. Les engagements concrets pris par les acteurs locaux démontrent l’impact positif de la formation. Cette même initiative de formation a été reproduite avec succès à Grand-Popo du 14 au 15 décembre, réunissant cette fois-ci 25 acteurs communaux dont 15 proviennent du secteur privé. Les résultats obtenus ont confirmé la pertinence de renforcer la collaboration entre le secteur public et privé pour relever les défis environnementaux et climatiques.

La formation de Grand-Popo a eu lieu du 14 au 15 décembre en présence de 25 acteurs communaux dont 15 proviennent du secteur privé

Ces ateliers de renforcement de capacités initiés dans le cadre du programme BENKADI de la PASCIB avec l’ONG JVE Bénin à la manœuvre dans le département du Mono, ont joué un rôle essentiel dans l’autonomisation des acteurs locaux pour la mise en œuvre de politiques durables et résilientes. Ces ambassadeurs de l’AbE vont contribuer activement à la construction d’une communauté plus robuste face aux enjeux climatiques actuels et permettre sans nul doute d’atteindre les objectifs de BENKADI à savoir « accroître le niveau de participation citoyenne dans la gouvernance des ressources au niveau local et adapter le secteur de l’agriculture et des ressources en eau aux changements climatiques de façon durable ».

Michaël Tchokpodo

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Renforcement en eau potable à Akpakpa et Agblangandan : un projet ambitieux jusqu’en 2025

Le gouvernement béninois a lancé le 11 juin 2024, le Projet de renforcement en eau potable…