Accueil A la une Réhabilitation du Lac Nokoué : un projet crucial pour l’environnement et le développement

Réhabilitation du Lac Nokoué : un projet crucial pour l’environnement et le développement

Mercredi 28 février 2024, lors du Conseil des ministres, une décision cruciale a été prise en approuvant les conclusions de la phase 2 des études du Projet d’Aménagement et de Réhabilitation du lac Nokoué et de la lagune de Porto-Novo.

Les analyses révèlent que les plans d’eau en question sont confrontés à des défis majeurs tels que l’ensablement, l’encombrement lié aux techniques de pêche interdites, la prolifération de la jacinthe d’eau douce, entravant considérablement le transport fluvial. De plus, la productivité halieutique enregistre un déclin prononcé, les inondations saisonnières persistent, et la qualité de l’eau se détériore en raison des déchets polluants.

Face à ces constats préoccupants, le gouvernement a lancé le Projet d’Aménagement et de Réhabilitation, un projet multisectoriel aux impacts environnementaux et sociaux significatifs. Les mesures envisagées incluent le développement du transport fluvio-lacustre et lagunaire, la valorisation des berges et bas-fonds, ainsi que la promotion des filières halieutiques, de l’écologie et du tourisme.

Notamment, la coopération néerlandaise soutenant le gouvernement, a été sollicitée pour financer le projet prioritaire d’assainissement et de valorisation du Grand Nokoué, englobant le segment de la lagune de Djonou au lac Toho à Pahou. Les actions prévues impliquent la libération des plans d’eau par le retrait des engins prohibés, le dragage pour l’assainissement, la création d’îlots écologiques, le développement des berges, l’extension des ports, et la collaboration avec les projets existants dans le Grand Nokoué.

Les ministres concernés ont reçu l’instruction d’entreprendre les démarches nécessaires et d’initier les études détaillées de la phase 3 du projet. Une étape significative vers la revitalisation et la préservation de ces écosystèmes aquatiques essentiels, témoignant de l’engagement du gouvernement en faveur d’un avenir durable.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Le Sénégal crée une autorité de gestion de l’eau

Le Président sénégalais, Bassirou Diomaye Diakhar Faye a annoncé la création d’une a…