Accueil A la une Anglo American finalise le financement de projets éoliens et solaires majeurs en Afrique du Sud

Anglo American finalise le financement de projets éoliens et solaires majeurs en Afrique du Sud

La société minière Anglo American a finalisé le financement de trois projets éoliens et solaires en Afrique du Sud, avec une capacité totale de 520 MW, via sa coentreprise Envusa Energy. Une contribution significative à l’essor des énergies renouvelables dans le pays.

La société minière Anglo American a informé le 29 février que sa coentreprise d’énergie renouvelable avec EDF Renewables, Envusa Energy, a conclu le financement de ses trois premiers projets éoliens et solaires en Afrique du Sud, regroupés sous le nom de groupe de projets Koruson 2. Ces projets, localisés à la frontière des provinces du Cap Nord et du Cap Est, auront une capacité totale de 520 MW.

Selon les termes de l’entreprise, Envusa Energy fonctionnera comme un négociant en énergie, s’approvisionnant en énergie produite à partir de sources renouvelables par le biais d’accords d’achat d’électricité, avant de la vendre à des exploitants. Pour Nolitha Fakude, présidente du conseil d’administration d’Anglo American en Afrique du Sud et présidente d’Envusa Energy, la finalisation du financement de ces trois projets de qualité marque une étape essentielle dans le soutien à la stratégie globale de décarbonisation d’Anglo American, contribuant ainsi à promouvoir un avenir énergétique résilient et propre pour l’Afrique du Sud.

Les filiales sud-africaines d’Anglo American, à savoir Anglo American Platinum, Kumba Iron Ore et De Beers, se sont engagées à signer des accords d’achat d’énergie sur 20 ans avec Envusa Energy. Selon ces accords, Anglo American Platinum recevra 461 MW, la mine de Kolomela 11 MW et la mine de Venetia 48 MW. Il est prévu que tous ces projets atteignent l’exploitation commerciale d’ici 2026.

En Afrique du Sud, l’investissement croissant des industriels dans les énergies renouvelables vise à accroître leur indépendance vis-à-vis du réseau électrique et à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Le Sénégal crée une autorité de gestion de l’eau

Le Président sénégalais, Bassirou Diomaye Diakhar Faye a annoncé la création d’une a…