Accueil A la une Initiative SAME : échanges sur les progrès réalisés dans la lutte contre le paludisme dans la région du Sahel

Initiative SAME : échanges sur les progrès réalisés dans la lutte contre le paludisme dans la région du Sahel

Les membres de l’initiative pour l’élimination du paludisme au Sahel se sont réunis à Cotonou pour discuter des progrès accomplis dans la lutte contre le paludisme dans la région du Sahel. Sous la présidence de Sibylle Assavedo, représentant le ministère de la santé, les délégués ont échangé avec des représentants de l’OMS et de l’OOAS.

Lors de cette réunion qui s’est tenue le mercredi 27 mars 2024 à Cotonou au Bénin, les délégués de l’initiative SAME ont examiné les progrès réalisés jusqu’à présent dans la région. Sibylle Assavedo, représentant le ministère de la Santé et agissant au nom du ministre empêché, a présidé l’événement en présence de représentants de l’OMS et de l’OOAS, ainsi que de l’Ong Malaria Consortium et de Speak Up Africa.

Le représentant de l’OOAS a souligné l’ampleur de la souffrance causée par le paludisme dans la région du Sahel, incitant les ministres de la santé des huit pays concernés à unir leurs efforts au sein de l’initiative SAME. De même, la représentante de l’OMS a réitéré l’importance de renforcer la coordination entre les pays membres pour accélérer l’élimination du paludisme dans la région.

Dorothy Acha a souligné l’urgence d’évaluer les performances actuelles en matière de mise en œuvre des activités de collaboration, d’engagement politique et de mobilisation des ressources. Sibylle Assavedo a également rappelé les objectifs de l’initiative SAME, visant à éliminer le paludisme d’ici 2030 en renforçant la collaboration régionale et en mobilisant des ressources financières.

Cette initiative a déjà enregistré des succès, comme la certification du Cap-Vert en tant que pays ayant éliminé le paludisme en janvier 2024, ainsi que la réorientation des programmes de certains pays vers l’élimination infranationale de la maladie. Malgré ces progrès, des défis subsistent, et il est important que tous les acteurs restent engagés pour atteindre les objectifs fixés. La réunion a donc mis l’accent sur l’évaluation de l’avancement du plan stratégique et des progrès réalisés vers l’élimination du paludisme dans la région du Sahel.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Le Sénégal crée une autorité de gestion de l’eau

Le Président sénégalais, Bassirou Diomaye Diakhar Faye a annoncé la création d’une a…