Accueil A la une Bénin : vers une croissance économique durable et résiliente

Bénin : vers une croissance économique durable et résiliente

La deuxième édition du Rapport sur les perspectives économiques du Bénin met en lumière les défis et les opportunités auxquels le pays doit faire face pour assurer une croissance économique durable et résiliente dans les décennies à venir. Un point important du rapport souligne que cette ambition repose fortement sur les efforts d’adaptation au changement climatique et sur le financement des investissements climatiques.

Selon le rapport, la croissance économique du Bénin devrait se stabiliser à 6,2 % entre 2024 et 2026, avec une moyenne de 3,5 % par habitant. Cette performance sera principalement soutenue par des investissements stratégiques et l’expansion de la zone industrielle de Glo-Djigbé (GDIZ). Les efforts d’assainissement budgétaire menés en 2023 ont également joué un rôle clé, grâce à l’adoption de mesures fiscales novatrices et à une gestion rigoureuse des dépenses publiques.

Cependant, le rapport met en garde contre les impacts négatifs du changement climatique. Sans efforts supplémentaires d’adaptation, les pertes économiques pourraient croître de manière significative, avec des pertes annuelles moyennes de PIB pouvant atteindre jusqu’à 19 % d’ici 2050. Cette projection souligne l’urgence d’adapter les pratiques agricoles, de restaurer et de protéger les forêts, et d’investir dans la gestion des ressources en eau, étant donné que le secteur agricole représente une part importante de l’économie béninoise.

Le renforcement de la résilience face aux inondations urbaines et l’investissement dans des infrastructures de transport et numériques résilientes sont également essentiels pour maintenir la connectivité des populations et des marchés. Par ailleurs, le rapport insiste sur la nécessité de remédier aux vulnérabilités du système de santé, exacerbées par le changement climatique, afin d’améliorer la résilience des services de santé et d’éducation et de protéger le capital humain du pays.

Partenariats et financements

Pour atteindre ces objectifs, le Bénin doit prioriser les partenariats avec le secteur privé et le financement des investissements climatiques. Le rapport soutient que les avantages à long terme de ces investissements l’emportent largement sur les coûts, offrant une voie vers une croissance économique robuste et une meilleure qualité de vie pour la population.

Le Bénin se trouve à un carrefour décisif. En mettant en œuvre des stratégies d’adaptation climatique robustes et en investissant dans des infrastructures résilientes, le pays peut non seulement atténuer les impacts négatifs du changement climatique mais aussi saisir des opportunités de croissance économique durable.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Renforcer l’autonomie des filles : la clé de l’éradication du SIDA par l’éducation et les droits à la santé

Aujourd’hui, nous célébrons la Journée internationale de l’enfant africain dan…