Accueil Déchets Assainissement Projet « une école propre, un trésor gagné » : les meilleurs établissements primés

Projet « une école propre, un trésor gagné » : les meilleurs établissements primés

La première édition du projet « une école propre, un trésor gagné » à l’initiative des ONG des Professionnels et experts pour le renforcement des niveaux d’études et le soutien des œuvres humanitaires (PERNESOH) et pour la Nature, la santé, l’éducation, et la formation (NaSEF), a connu son épilogue le vendredi 26 juin dernier au CEG Sainte Rita de Cotonou.

Au bout de onze mois d’activité, les vingt (20) meilleures écoles issues des différentes évaluations ont été récompensées. Six (6) d’entre elles arrivées 3ème au terme du décompte final ont eu droit à des tableaux d’encouragement. Les sept (7) arrivées 2ème ont reçu des tableaux de félicitation et les sept (7) autres ayant occupé la 1ère place ont obtenu des tableaux d’honneur et du matériel d’assainissement au même titre que les autres gagnants.

« Cibler 117 écoles, travailler aux côtés des élèves, des collégiens et des étudiants, ce n’est pas chose facile mais ils ont réussi… l’état des lieux dans les écoles a permis de mener quelques activités dont les séances de balayage, de désherbage avec les élèves, les séances d’information, d’éducation, de communication pour un changement de comportement à l’égard des vendeuses de nourritures. La séance d’éducation à l’environnement a permis à de jeunes apprenants de prendre désormais soin de leur cadre de vie et de savoir que leur santé dépend de l’amélioration de leur cadre de vie », a martelé le Directeur de l’environnement et du climat Martin Pépin Aïna.

Utilisation à bon escient

Lancé officiellement le 13 août 2019, le projet à caractère socio-éducatif « une école propre, un trésor gagné » a réuni 117 écoles dans les arrondissements de Calavi, Godomey, 8ème et 12ème arrondissement de Cotonou et les Universités de Parakou et d’Abomey-Calavi. Il a œuvré à la protection de l’environnement à travers l’éducation environnementale dans les écoles maternelles, primaires, secondaires et supérieures du Bénin. A part la sélection et la distinction des meilleures écoles, l’initiative a permis d’installer des conseillers ambassadeurs qui deviendront des points focaux du projet et veilleront à la propreté à tous les niveaux dans les écoles.

De même, les vendeuses ont également été sensibilisées aux mesures d’hygiène qui passent d’abord par la détention d’un certificat de visite médical attestant leur parfaite santé, le port d’uniforme et de cache nez pouvant les distinguer des autres usagers de l’école, et surtout la non utilisation des sachets plastiques non biodégradables pour emballer la nourriture des enfants. Pour le Directeur du CEG Sainte Rita Maurille Monde, cette remise de prix est « un signal fort mais rassurez-vous, votre message nous l’avons bien compris. Nous vous promettons d’ores-et-déjà d’utiliser à bon escient le matériel et les équipements afin d’améliorer pour l’édition 2020-2021 le score »

Miodjou

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par La rédaction
Charger plus dans Assainissement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Au Bénin, le projet « Bohicon propre à 100% à l’horizon 2025 » démarre ce 5 décembre 2020

À travers son projet Bohicon Propre à 100% (BP100), l’ONG COSED fait le pari de rendre Boh…