Accueil A la une CFM injecte 102 M$ dans les solutions solaires de Release by Scatec en Afrique

CFM injecte 102 M$ dans les solutions solaires de Release by Scatec en Afrique

Climate Fund Managers (CFM) a annoncé un investissement majeur de 102 millions de dollars dans Release by Scatec, une filiale de l’entreprise norvégienne Scatec spécialisée dans le financement et l’installation de systèmes modulaires de production d’énergie solaire et de stockage d’électricité en Afrique.

Grâce à cet investissement de 102 millions de dollars de Climate Fund Managers (CFM), dont le siège est à La Haye, aux Pays-Bas, Release by Scatec renforce ses capacités de développement en Afrique. Cet investissement a été réalisé via le fonds Climate Investor One (CI1), un véhicule d’investissement de 850 millions de dollars dédié au financement des énergies renouvelables.

Avec cette injection de fonds, Release devrait continuer à étendre ses activités en Afrique subsaharienne. L’entreprise finance et construit des centrales solaires modulables d’une capacité allant de 1 à 30 MWc dans la région. Ces installations, équipées de systèmes de stockage par batteries, fournissent de l’énergie aux compagnies d’électricité ainsi qu’aux activités minières.

Selon CFM, les solutions développées par Release by Scatec permettent de fournir de l’énergie propre en seulement six à neuf mois à partir des discussions initiales, contrairement aux trois à cinq ans nécessaires pour les producteurs indépendants d’électricité (IPP) traditionnels. De plus, la modularité de ces systèmes permet aux clients d’ajuster progressivement leurs besoins en électricité, passant de 5 MWc à 30 voire 50 MWc selon leurs exigences.

Réduire l’empreinte carbone des activités minières

Hans Olav Kvalvaag, PDG de Release by Scatec, déclare : « L’un des principaux obstacles à l’adoption de la technologie solaire est sa forte intensité capitalistique. Release aide ses clients à surmonter cet obstacle en leur proposant un modèle flexible et abordable. Le prix de notre solution solaire photovoltaïque et de notre batterie est extrêmement compétitif par rapport à celui des générateurs diesel ou d’autres mesures traditionnelles de stabilisation du réseau ».

Ces solutions ont déjà été adoptées avec succès en Afrique subsaharienne et en Amérique latine. Release by Scatec peut se vanter d’une capacité installée de 47 MWc en énergie solaire photovoltaïque et de 20 MWh en stockage par batteries au Cameroun, en Afrique du Sud, au Soudan du Sud et au Mexique, grâce à sa filiale Scatec. Au Tchad, Release by Scatec a également signé des contrats supplémentaires pour 35 MWc d’énergie solaire et 20 MWh de stockage.

En Afrique du Sud, Release by Scatec s’est associée à Engie pour installer un système solaire d’une capacité de 616 kWc à la mine de platine de Mogalakwena, dans la province du Limpopo. Une partie de l’électricité produite sera utilisée pour la décarbonation des activités de la société Anglo American, exploitante de la mine de Mogalakwena, en étant transformée en hydrogène.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Renforcer l’autonomie des filles : la clé de l’éradication du SIDA par l’éducation et les droits à la santé

Aujourd’hui, nous célébrons la Journée internationale de l’enfant africain dan…