Accueil A la une Côte d’Ivoire : les Pays-Bas décaissent 300M€ pour l’eau et la lutte contre l’érosion côtière

Côte d’Ivoire : les Pays-Bas décaissent 300M€ pour l’eau et la lutte contre l’érosion côtière

Pour satisfaire ses besoins en eau potable et lutter contre l’érosion côtière, la côte d’ivoire vient de bénéficier du financement de l’un de ses partenaires de poids, les Pays-Bas.

Partenaire commercial numéro 1 de la côte d’ivoire, les Pays-Bas viennent de poser un acte qui vise à renforcer davantage les relations entre les deux pays. Le pays néerlandais a annoncé le 02 octobre, un financement de 300 millions d’euros à l’endroit de son premier fournisseur de cacao. Ceci, à travers la signature d’un mémorandum d’accord entre le ministre ivoirien de l’Économie et des Finances, Adama Coulibaly et la directrice des infrastructures publiques d’Invest International, une société néerlandaise chargée du décaissement des fonds.

Selon sa Directrice, Lara Muller, « le protocole d’accord prévoit un programme d’investissement dont 35% du montant global sera composé d’un don et 65 % d’un prêt concessionnaire répondant aux principales priorités nationales dans quatre domaines », dont l’accès à l’eau potable, la lutte contre l’érosion côtière, le développement du secteur portuaire, et de la santé.

Accélérer le programme « Eau pour tous »

D’après nos informations, une partie de l’importante enveloppe d’Amsterdam permettra d’accélérer plusieurs initiatives en cours dont le Programme « Eau pour tous » lancé en 2020. Une initiative du gouvernement d’Alassane Ouattara qui vise à assurer une couverture universelle en eau potable en Côte d’Ivoire d’ici 2030, conformément au sixième objectif de développement durable (ODD6). À cela s’ajoute le projet de lutte contre l’érosion côtière, qui constitue un autre projet structurant inscrit dans le Programme national de développement (PND) 2021-2025. Il sera intensifié grâce au financement des Pays-Bas.

Par ailleurs, l’une des initiatives importantes de protection de l’espace côtier en cours en Côte d’Ivoire est le projet d’investissement pour la résilience des zones côtières en Afrique de l’Ouest (Waca ResIP). Il s’agit du premier projet d’investissement du Programme de gestion du littoral ouest africain (Waca), qui vise à contribuer au développement durable du littoral de six pays de la sous-région à savoir le Bénin, la Côte d’Ivoire, la Mauritanie, Sao Tomé-et-Principe, le Sénégal et le Togo.

Ignace Tossou

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

Smile Train et le Kids Operating Room visent à réduire les empreintes de carbone grâce à des blocs opératoires pédiatriques solaires

Alors que le monde entier commémore la Journée de la Terre, Smile Train, la plus grande or…