Accueil A la une 6è édition PAHLCA : un engagement renforcé pour les enfants et les adolescents africains face au VIH

6è édition PAHLCA : un engagement renforcé pour les enfants et les adolescents africains face au VIH

Du 12 au 13 mai 2024, la ville de Cotonou a accueilli la 6ème réunion du Collaboratif d’Apprentissage sur le VIH chez les Enfants et les Adolescents en Afrique (PAHLCA). Cet événement d’envergure a réuni des acteurs clés venant de différents horizons pour discuter des défis et des progrès dans la lutte contre le VIH pédiatrique sur le continent africain.

Le collaboratif d’apprentissage sur le VIH chez les enfants et les adolescents en Afrique (PAHLCA), une initiative du ministère de la santé de l’Ouganda, a été accueilli par le ministère de la santé du Bénin. Cette collaboration souligne l’importance de l’unité régionale et de la solidarité dans la lutte contre une maladie qui continue de peser lourdement sur les communautés les plus vulnérables.

Sous le thème évocateur « Droits, Genre, Équité, Stigmatisation et Discrimination », cette édition du PAHLCA a mis en lumière des questions importantes qui influencent la manière dont le VIH affecte les enfants et les adolescents en Afrique. En mettant l’accent sur les droits, l’égalité des genres, et la lutte contre la stigmatisation, les participants ont cherché à trouver des solutions innovantes et inclusives pour améliorer l’accès aux soins et aux traitements pour tous.

Selon Luann Hatane, directrice exécutive de de Paediatric Adolescent Treatment Africa (PATA), « les communautés sont au cœur des soins, dirigent les réponses et participent activement à la prestation de services ».

Au cours de ces deux jours de discussions animées, les experts ont partagé leurs connaissances, leurs expériences et leurs meilleures pratiques. Des initiatives prometteuses ont été présentées, mettant en évidence l’importance de la collaboration entre les gouvernements, les organisations non gouvernementales, le secteur privé et les communautés locales pour lutter efficacement contre le VIH chez les enfants et les adolescents.

Cette réunion, en prélude à la conférence INTEREST a également été l’occasion de souligner l’urgence de renforcer les systèmes de santé et de garantir un accès équitable aux services de dépistage, de traitement et de soutien. En abordant les problèmes de stigmatisation et de discrimination, les participants ont souligné l’importance de créer des environnements favorables qui encouragent le dépistage précoce et la prise en charge holistique des jeunes vivant avec le VIH.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

La Banque africaine de développement s’engage pour une cuisson propre en Afrique

Le Groupe de la Banque africaine de développement s’est engagé à consacrer deux milliards …