Accueil A la une Généralisation de la politique de santé communautaire au Bénin : Abomey-Calavi et Sô-Ava en première ligne

Généralisation de la politique de santé communautaire au Bénin : Abomey-Calavi et Sô-Ava en première ligne

Le Bénin a lancé officiellement la généralisation de sa nouvelle politique de santé communautaire, avec la zone sanitaire Abomey-Calavi Sô-Ava ouvrant la voie pour l’amélioration du système de santé.

Sous l’égide du Ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin, et en présence de ses collègues des affaires sociales, Véronique Tognifode, et de la décentralisation, Raphaël Akotegnon, cette initiative novatrice a été inaugurée lors d’une cérémonie à la Mairie de Sô-Ava le 5 avril 2024, avec la participation de la Directrice Exécutive de l’UNFPA.

Pour répondre aux défis multiples de cette zone sanitaire, comprenant 1 374 relais communautaires et 34 agents de santé qualifiés, le déploiement de cette politique revêt une importance capitale. Le Maire de Sô-Ava, André Todje, a souligné les réalités locales, mettant en avant les vulnérabilités de sa commune face aux épidémies telles que le choléra et le paludisme.

Le Ministre de la santé a salué les résultats positifs observés dans les précédentes communes pilotes, soulignant l’impact significatif attendu sur la santé des communautés locales. Les relais communautaires et les agents de santé qualifiés auront pour mission vitale de veiller à la santé des populations, en assurant l’alerte, le traitement et la référence des cas.

Ce dispositif est destiné à renforcer la couverture vaccinale des enfants, à promouvoir l’utilisation des moustiquaires imprégnées, à améliorer l’hygiène et l’assainissement de base, ainsi qu’à lutter efficacement contre les épidémies, de la préparation à la riposte.

Les ministres des affaires sociales et de la décentralisation ont souligné l’importance de l’approche « une seule santé », un principe fondamental de cette nouvelle politique. Reconnaissant les mérites de cette initiative, la Directrice Exécutive de l’UNFPA, Natalia Kanem, a exprimé son soutien en dotant le centre de santé de Sô-Ava d’équipements médicaux et d’une barque clinique motorisée, témoignant ainsi de son appréciation pour les efforts du gouvernement dans le domaine de la santé.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

La Banque africaine de développement s’engage pour une cuisson propre en Afrique

Le Groupe de la Banque africaine de développement s’est engagé à consacrer deux milliards …