Accueil A la une Au Bénin, la SoBIE S.A. pour gérer les ressources hydrauliques

Au Bénin, la SoBIE S.A. pour gérer les ressources hydrauliques

Le Conseil des ministres s’est réuni ce jeudi 11 avril 2024. Au cours de ce rendez-vous hebdomadaire, le gouvernement a décidé de la création de la Société béninoise des Infrastructures d’Eau (SoBIE) S.A. et l’approbation de ses statuts. Une décision importante dans la mise en place d’un dispositif institutionnel efficient, favorisant une répartition équilibrée des responsabilités dans la gestion des ressources hydrauliques.

En sa qualité de société de patrimoine, la SoBIE S.A. aura pour missions principales la planification stratégique du secteur, la recherche de financement et la mise en œuvre des programmes d’investissement, ainsi que le renouvellement des ouvrages et installations relevant du domaine public. De plus, elle sera chargée de la gestion physique et comptable du patrimoine hydraulique, incluant la valorisation et l’amortissement des immobilisations.

Selon le compte rendu, la création de la SoBIE S.A. permettra également d’assurer un suivi rigoureux de l’exécution des délégations de gestion du service public de l’eau potable et de veiller au respect des obligations, des critères de qualité et des objectifs de performances fixés pour les opérateurs du secteur.

Cette décision marque une avancée significative dans la modernisation et la transparence de la gestion des ressources hydrauliques au Bénin, témoignant de l’engagement du gouvernement à garantir un accès durable à l’eau potable pour tous les citoyens.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

La Banque africaine de développement s’engage pour une cuisson propre en Afrique

Le Groupe de la Banque africaine de développement s’est engagé à consacrer deux milliards …