Accueil A la une Masdar signe des accords majeurs pour 10 GW d’énergies renouvelables en Afrique d’ici 2030

Masdar signe des accords majeurs pour 10 GW d’énergies renouvelables en Afrique d’ici 2030

Pendant la COP28 à Dubaï, Abu Dhabi Future Energy Company (Masdar), un producteur indépendant d’électricité, a conclu des accords avec au moins six pays africains pour développer une capacité installée de 10 GW d’énergies renouvelables d’ici à 2030.

Masdar réaffirme son engagement envers l’électrification et la transition énergétique en Afrique, annonçant son intention de développer une capacité de 10 GW d’énergies renouvelables sur les sept prochaines années dans six pays subsahariens.

En collaboration avec le gouvernement angolais, Masdar a signé un accord de concession pour un projet photovoltaïque solaire de 150 MW à Quipungo, marquant la première phase d’une collaboration de 2 GW en énergie renouvelable. Des engagements similaires ont été pris pour produire 1 GW en Ouganda, avec une première centrale solaire de 150 MW, et des investissements au Mozambique à travers Infinity Power, une coentreprise avec Infinity Energy.

Masdar mise également sur la géothermie au Mozambique, visant une capacité installée de 1 GW. Selon Mohamed Jameel Al Ramahi, le président de Masdar, cette collaboration permettra d’alimenter 400 000 foyers mozambicains, compensant 3,8 millions de tonnes d’émissions de CO2 sur 20 ans. La société annonce également une possible collaboration avec Africa50 sur des projets solaires photovoltaïques flottants au Mozambique.

L’entreprise émirienne prévoit de développer une capacité de 500 MW au Congo, avec des investissements axés sur l’utilisation productive de l’électricité, en particulier dans le secteur minier en Zambie. Masdar explore également la géothermie au Kenya, par le biais d’un partenariat entre la Geothermal Development Company (GDC) et la société indonésienne Pertamina Geothermal Energy (PGE), où Masdar a une prise de participation.

Pour financer ces projets, Masdar a annoncé un investissement de 2 milliards de dollars en capitaux propres d’ici à 2030, dans le cadre de l’initiative de financement de l’investissement vert en Afrique dirigée par les Émirats arabes. L’objectif global est de mobiliser 10 milliards de dollars d’investissements dans les énergies renouvelables en Afrique. Bien que Masdar n’ait pas développé de projets récents en Afrique subsaharienne, la coentreprise avec Infinity Energy a conduit à l’acquisition de Lekela Power, notamment du parc éolien de Taïba N’Diaye au Sénégal. Masdar demeure actif en Afrique du Nord, envisageant des projets d’hydrogène vert en Égypte, particulièrement dans la zone économique du canal de Suez.

Roméo Agonmadami

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Miodjou
Charger plus dans A la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir également

UNICEF : le nouveau Directeur régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Gilles Fagninou, prend fonction au Sénégal

Le nouveau Directeur régional de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et d…